::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Les principales propositions du rapport Spinetta

17 février 2018 - La Dépêche

Extrait de l'article:

.........Un coup de frein sur l'expansion du TGV

Le TGV fleuron de la SNCF ? Oui, mais.. Les deux tiers des dessertes TGV perdent de l'argent, selon ce rapport. Et ce sont souvent les collectivités qui mettent la main à la poche pour subventionner le prix du billet, jusqu'à 90 % par exemple pour le Limousin. Il est aussi question de ces gares TGV qui ont été construites «pour plaire à un élu puissant» dans telle ou telle région, et qui n'atteignent pas leur seuil de rentabilité. Là où le rapport a de quoi donner du souci aux habitants de l'Occitanie, et notamment aux Toulousains, c'est que le rapport estime que le réseau à grande vitesse de l'Hexagone est «abouti», et il est simplement question désormais de la rénovation des lignes les plus anciennes comme Paris-Lyon, Paris-Tours ou Paris-Lille. On le voit, les espérances du Grand sud sont totalement absentes de ce rapport, malgré les récentes promesses de la ministre des Transports......

Article entier : https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/16/2743735-les-principales-propositions-du-rapport-spinetta.html#OACRdeuQRTqms2bB.99

 

12 raisons d’enterrer définitivement la LGV Bordeaux-Dax-Espagne

7 février 2018 - CADE

Pierre Recarte, Vice-président du CADE

06/02/2018 | Une tribune libre de Pierre Recarte, vice-président du CADE (Collectif des Associations de Défense de l'Environnement)

Le Conseil d’Orientation des Infrastructures a remis son rapport à la ministre des transports : « L’opportunité de ligne nouvelle Bordeaux-Dax doit être réinterrogée à plus longue échéance » car « moyennant des travaux de relèvement de vitesse sur la ligne classique, il est possible d’obtenir quasiment les mêmes bénéfices qu’une ligne nouvelle à un coût bien moindre » et « l’infrastructure nouvelle ne serait justifiable que par la saturation de la ligne existante, notamment pour répondre aux besoins du fret, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui et ne semble pas envisageable avant un horizon lointain. »

A croire que le CADE a tenu la plume des rédacteurs du rapport ! Reste à enterrer définitivement ce projet et les raisons ne manquent pas.

Lire la suite : 12 raisons d’enterrer définitivement la LGV Bordeaux-Dax-Espagne

 

LGV : le député des Landes Lionel Causse est d’accord pour reporter le projet

5 février 2018 - Sud Ouest

LGV : le député des Landes Lionel Causse est d’accord pour reporter le projet

Elus en même temps députés des Landes, au mois de mai, Geneviève Darrieussecq et Lionel Causse n'ont pas aujourd'hui le même avis sur le projet de LGV. ARCHIVES PHILIPPE SALVAT

 

 

Le député LREM, qui veut privilégier le réseau TER, n’adopte pas la même position que la secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq

 
 

Le député Lionel Causse (LREM) "accueille avec bienveillance" les propositions du conseil d’orientation des infrastructures remis jeudi dernier à la ministre des transports Elisabeth Borne, qui préconisent le report du projet de LGV Sud Aquitaine après 2037 au profit de la rénovation du réseau existant.

Le député des Landes dit s’être "engagé, auprès des citoyens de la deuxième circonscription, à tout mettre en oeuvre afin d’améliorer les mobilités du quotidien, et notamment le réseau TER" et annonce qu’il se battra, "lors des discussions à venir sur le projet de loi « Mobilités », pour que les fonds alloués à la modernisation du réseaupuissent bénéficier au territoire des Landes, et plus largement du Sud de l’Aquitaine."

 

Il ne se range donc pas derrière la position de la secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq,pour qui tous ces projets doivent pouvoir être menés à bien, quitte à les décaler dans le temps.

Lire la suite : LGV : le député des Landes Lionel Causse est d’accord pour reporter le projet

   

François Bayrou sur le rapport Duron : "Je n’ai jamais cru à la LGV"

5 février 2018- Sud Ouest

François Bayrou sur le rapport Duron :

Francois Bayrou. PHILIPPE LOPEZ AFP

Le maire de Pau a réagi ce samedi devant les militants du MoDem au rapport Duron, sur la ligne à Grande Vitesse. 

 
 

"Je n’ai jamais cru à la LGV. J’ai toujours pensé que c’était un leurre, qui visait principalement à nous soutirer de l’argent". C’est ce qu’a déclaré François Bayrou ce samedi après-midi devant le comité départemental du MoDem des Pyrénées-Atlantiques, réuni à Salies-de-Béarn, au sujet du rapport de la commission DuronJeudi, cette commission composée d’élus et d’experts, chargée par le gouvernement de chiffrer les dépenses nécessaires à de nombreuses infrastructures de transports, a rendu son rapport. Ces orientations doivent servir de fil d’Ariane à Elisabeth Borne et au gouvernement, qui annonceront leurs choix à la fin du mois.

Lire la suite : François Bayrou sur le rapport Duron : "Je n’ai jamais cru à la LGV"

 

Pays Basque : la SNCF autorise la vente des terrains sur le tracé de la LGV

23 janvier 2018 - FranceBleu.fr

La LGV au Pays Basque finira-t-elle comme "Notre Dame des Landes" ? SNCF Réseau donne un signe supplémentaire à un probable abandon du projet. Toutes les ventes de terrains et permis de construire sont désormais acceptés sur le tracé

Le fuseau retenu par GPSO traverse une 15 aine de communes au Pays Basque

 

Le Pays basque a aussi son "Notre Dames des Landes " : la LGV. L'abandon du projet de construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes a ravivé les espoirs de ses opposants. Leur bataille a commencé il y a un quart de siècle. D'année en année, ils remportent quelques batailles. Un des résultats pourrait bien être celui-ci : SNCF Réseau, en toute discrétion, accorde de plus en plus de ventes de terrain et de permis de construire sur les 36 km de tracé qui traverse 15 communes.


25 ans de résistance
25 ans que le projet est annoncé et toujours repoussé. L'an dernier, les signes d'un proche abandon se sont multipliés. Retour sur cette année 2017.

" Dans cette lutte contre la LGV, le temps est notre allié" - Victor Pachon, opposant de la première heure

Lire la suite : Pays Basque : la SNCF autorise la vente des terrains sur le tracé de la LGV

   

Page 1 sur 141

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.