::Chercher sur le site

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Communiqué d'Eelv47 Lot et Garonne

23 octobre 2021 - Eelv47

La ligne à grande vitesse Bordeaux Toulouse : la fuite en avant, la fausse solution

alt


Communiqué d’Europe Écologie Les Verts 47
20 octobre 2021

La LGV Bordeaux Toulouse, jambe gauche du grand projet sud ouest (GPSO) à 13 milliards d’€ refait surface à la faveur d’une participation conséquente de l’État (40%) promise par Jean Castex, la proximité de l’élection présidentielle n’est pas étrangère à ce revirement du pouvoir actuel.

Énième épisode d’un projet démesuré qui ne répond pas aux enjeux d’aujourd’hui en matière de transport, climat et environnement.

Le GPSO, une vieille histoire qui ne répond pas aux priorités de transport d’aujourd’hui.

Au début des années 2010 le projet reprend de l’actualité poussé en particulier par Alain Rousset et Martin Malvy présidents respectivement des conseils régionaux d’Aquitaine et Midi Pyrénées. Il soulève une forte opposition. Les écologistes sont en première ligne :

Nous estimons que la priorité doit être donnée aux déplacements du quotidien en améliorant les dessertes de proximité, et cette priorité est toujours d’actualité. C’est également une question d’égalité des territoires vis- à-vis de l’accès au transport ferroviaire.

Oui le train est un moyen de déplacement écologique mais pas à n’importe quel prix !

Une étude commandée par des élus du Lot et Garonne et réalisée en 2012 par le cabinet Claraco montre que la modernisation de la voie existante Bordeaux Toulouse permettrait :

Sa rénovation + sécurisation, permettant aux trains de rouler plus vite et plus nombreux.

Lire la suite : Communiqué d'Eelv47 Lot et Garonne

 

...et dans les Pyrénées Atlantiques ......

23 octobre 2021 - Sud Ouest 

Pyrénées-Atlantiques : les élus départementaux étrillent le projet de LGV présenté par le gouvernement

Pyrénées-Atlantiques : les élus départementaux étrillent le projet de LGV présenté par le gouvernement

La prochaine session du Conseil départemental se tiendra le 16 décembre.© Crédit photo : Quentin Top

Réunis en session ce vendredi 22 octobre, les conseillers dénoncent une participation de 305 millions d’euros trop élevée. Ils demandent une liaison poursuivie au-delà de Dax (40), jusque dans le département. D’autres élus s’opposent au principe même du projet
 

« Méthode exécrable », « indécent », « copie à revoir ». Réunis en session ce vendredi 22 octobre à Pau, les conseillers départementaux des Pyrénées-Atlantiques n’ont pas ménagé le projet de ligne à grande vitesse (LGV) présenté par le gouvernement. Celui-ci prévoit une liaison ferroviaire entre Bordeaux et Toulouse ainsi qu’entre Bordeaux et Dax, à horizon 2039. Avec une facture partagée entre les collectivités. Coût prévisionnel pour le Conseil départemental : 305 millions d’euros, dont 91 millions par la mise en place d’une nouvelle taxe locale sur les bureaux.

Lire la suite : ...et dans les Pyrénées Atlantiques ......

 

....vote à 'unanimité contre la LGV....

22 octobre 2021 - Sud Ouest 

Lot-et-Garonne : le Département vote à l’unanimité contre le financement de la LGV

Lot-et-Garonne : le Département vote à l’unanimité contre le financement de la LGV

Voilà au moins un dossier qui fait l’unanimité à Saint-Jacques…© Crédit photo : Loïc Déquier

Tous les élus du Conseil départemental ont voté contre une participation financière de la collectivité pour la ligne Bordeaux-Toulouse, ce vendredi 22 octobre
 

Le Conseil départemental était appelé à hauteur de 120 millions d’euros pour le financement de la LGV Bordeaux-Toulouse. « Nous venons de voter à l’unanimité des élus des quatre groupes une délibération qui refuse d’engager le Département dans le financement de cette ligne », avance Nicolas Lacombe sur sa page Facebook, ce vendredi 22 octobre, à l’occasion d’un vote de la commission permanente.

« La participation demandée, 120 millions d’euros à ce jour, paraît en effet tout bonnement inconcevable. Le montant représente l’équivalent de la construction de huit nouveaux collèges », indiquait Sophie Borderie il y a quelques jours. Pierre Chollet, le leader de l’opposition, ne dit pas mieux. Christian Dézalos a par ailleurs rappelé que le Lot-et-Garonne avait donné plus de 30 millions d’euros pour la LGV entre Tours et Bordeaux « quand d’autres collectivités concernées directement n’avaient pas craché au bassinet ». Le tronçon Toulouse-Bordeaux coûterait plus de 9 milliards d’euros dont 40 % à la charge de l’État.

Rappelons que le montage financier proposait aux collectivités de baisser leur participation de 30% par la création d’une Taxe Spéciale d’Equipement (TSE), payée par les contribuables. Une taxe additionnelle aux deux taxes foncières (bâties et non bâties), à la taxe d’habitation et à la cotisation foncière des entreprises.

Lire la suite : ....vote à 'unanimité contre la LGV....

   

France 3 et LCI , Sud Ouest , La Dépêche et Medialot

 22 octobre 2021 - France 3 et LCI et Sud Ouest et La Dépêche et Medialot et actu.fr 

 

JT 19/20 - Aquitaine : cliquez le lien et après sur  "Diffusion du 20/10/2021" :  https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/emissions/jt-1920-aquitaine

Article FR3  : cliquez le lien : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/lot-et-garonne/agen/notre-commune-va-etre-coupee-en-deux-dans-le-lot-et-garonne-l-opposition-a-la-lgv-bordeaux-toulouse-ne-faiblit-pas-2302672.html 

 

Article LCI: cliquez le lien https://www.lci.fr/regions/lot-et-garonne-scandalises-les-habitants-d-un-village-feugarolles-se-mobilisent-contre-une-ligne-de-train-a-grande-vitesse-lgv-2199507.html

 

Les élus des Forêts de Gascogne estiment qu’au-delà du refus de financer cette nouvelle ligne, le Département doit dénoncer la pertinence du projet

Article Sud Ouest : cliquez le lien : https://www.sudouest.fr/lot-et-garonne/agen/lot-et-garonne-la-lgv-va-mettre-en-peril-notre-patrimoine-vivant-6660617.php 

Article Sud Ouest : Le Grand Dax :cliquez le lien https://www.sudouest.fr/landes/dax/lgv-le-grand-dax-monte-au-creneau-sur-le-projet-ferroviaire-du-grand-du-sud-ouest-6658349.php

 

Article La Dépêche :cliquez le lien:  https://www.ladepeche.fr/2021/10/22/les-anti-lgv-mobilises-a-feugarolles-9883699.php

Article La Dépêche concernant le financement  :cliquez le lien: https://www.ladepeche.fr/2021/10/21/les-elus-du-lot-et-garonne-deliberent-ce-vendredi-sur-la-participation-au-financement-de-la-lgv-9882675.php

 

Article dans medialot : département Lot  : cliquez le lien https://medialot.fr/lgv-bordeaux-toulouse-pour-francesco-testa-on-va-payer-pour-contourner-notre-territoire/

Article dans Actu.fr : cliquez le lien: https://actu.fr/societe/lot-et-garonne-le-projet-de-lgv-destructeur-pour-nos-forets-et-nos-finances-pour-julie-castillo-et-aymeric-dupuy_45862918.html

 Manif Feugarolles quelques banderolles IMG 0888

 

Pour les anti-LGV, « La partie n’est pas perdue »

20 octobre 2021 - Sud Ouest 

Lot-et-Garonne : Pour les anti-LGV, « La partie n’est pas perdue »

Une centaine de personnes s’est rassemblée.© Crédit photo : Loïc Déquier

La deuxième manifestation des opposants au projet ferroviaire s’est tenue ce mercredi 20 octobre à Feugarolles. Dans dix jours, ils seront à Xaintrailles
 

Pas besoin d’une imagination débordante pour mesurer la blessure qu’ouvrirait ici un viaduc de 67 mètres de haut pour 1,7 km de long. Pour mieux la figurer, c’est à une poignée de mètres de l’emplacement présumé de l’ouvrage qui doit permettre au train de filer droit entre ces deux coteaux de Feugarolles et Vianne, que les opposants à la LGV se sont réunis ce mercredi 20 octobre à Feugarolles.

 

Ils étaient une centaine, mobilisés contre le projet pour leur deuxième rendez-vous en huit jours après celui de la ferme Roques à Montesquieu. Et pendant que les gosses s’amusent sur la remorque convertie en tribune aux orateurs, des villageois, des gens des bourgs alentours, de cet Albret qu’ils craignent de ne plus reconnaître, échangent dans la fumée des petits feux allumés pour l’occasion. Tous ont prévu de se retrouver le 30 octobre à Xaintrailles, autre commune placée sur le tracé ferroviaire. L’objectif sera là aussi de maintenir un niveau de mobilisation installé sur la courbe ascendante.

Lire la suite : Pour les anti-LGV, « La partie n’est pas perdue »

   

Page 1 sur 170

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.