::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil Actualités La presse en parle Pas de chantier de LGV Bordeaux-Toulouse prévu "pour le moment"

Pas de chantier de LGV Bordeaux-Toulouse prévu "pour le moment"
Envoyer Imprimer PDF

29 mars 2017 - Le Figaro

Le président de la SNCF Guillaume Pépy a répondu au maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc que "pour le moment", "il n'y a pas (en France) de projet de ligne à grande vitesse (LGV) qui soit en chantier", notamment une extension Bordeaux-Toulouse.


"En ce qui concerne la ligne Paris-Toulouse et le projet consistant à prolonger la ligne Paris-Bordeaux au-delà de sa limite actuelle, notamment vers Toulouse, l'instruction de cette ligne par l'Etat est toujours en cours", a souligné M. Pépy dans un courrier en date du 20 mars et que l'AFP a pu consulter mardi.


"Les recours administratifs et juridiques faisant suite aux enquêtes publiques préalables à la décision d'utilité publique ne sont pas purgés. La mission de financement mise en place par le ministre des Transports devrait remettre son rapport à l'été 2017", selon le président de la SNCF.


"Il appartiendra donc à l'Etat et aux élus de prendre les décisions, probablement courant 2018, relatives aux étapes suivantes du projet", a souligné M. Pépy.


Une polémique avait débuté le 10 mars sur l'extension Bordeaux-Toulouse. Sur France Inter, M. Pépy avait dit "penser" que le TGV Paris-Bordeaux, récemment inauguré, était "le dernier pour le moment".


Le maire LR de Toulouse, quatrième ville de France, lui avait alors demandé le 15 mars la confirmation des "engagements" de la société en faveur du TGV Paris-Toulouse. "Je ne peux qu'exprimer mon étonnement, pour ne pas dire mon mécontentement", avait écrit M. Moudenc dans un courrier adressé à M. Pépy.


Dans sa réponse du 20 mars, le président de la SNCF conclut en disant ne pas avoir "l'habitude de prendre parti et de (s)'exprimer sur des choix qui ne sont pas de (son) ressort".


Le maire de Toulouse et président de la Métropole toulousaine a indiqué mardi à l'AFP que M. Pépy "reconnaît qu'il n'est pas décisionnaire". "J'en déduis qu'il aurait dû se taire. Car il s'est exprimé avec une tonalité négative que je ne peux que déplorer", a ajouté M. Moudenc.

 
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.