::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil Actualités La presse en parle Conseil d'Etat : extrait d'une réaction...

Conseil d'Etat : extrait d'une réaction...
Envoyer Imprimer PDF

22 mars 2018 - Extrait d'une première réaction après la réunion 

Par Philippe Barbedienne ( SEPANSO)

..........

Daniel Delestre, Pierre Hurmic notre avocat et moi-même avons assisté hier à l’audience.

J’avais beau m’attendre à quelque chose de ce genre, j’en suis ressorti meurtri.

Le (très jeune) rapporteur public avait semble-t-il pour mission de convaincre les autres conseillers qu’il fallait rejeter nos recours.

Ça a été très bien résumé dans la Dépêche https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/21/2764221-utilite-publique-lgv-bordeaux-toulouse-contestee-devant-conseil-etat.html  dont le journalise écrit « un rapporteur public qui, pendant plus d’une heure, s’applique à démontrer l’obligation de rejeter tous les recours. »

Plutôt qu’un magistrat éclairé, j’ai eu le sentiment d’entendre un avocat ou même un commercial de RFF ou tout au moins un jeune homme qui avait vu le dossier à travers un prisme qui déformait les arguments de RFF en vérités absolues et ceux des associations en pure foutaise...

Je l’ai particulièrement ressenti en matière d’environnement.

Tout va très bien madame la Marquise !   RFF a pris toutes les précautions, les compensations vont compenser, il n’y a pas d’incidences sur les sites Natura 2000 (puisque RFF l’a dit...). Les tortues du ciron pourront pondre ailleurs (RFF l’a dit aussi et c’est sans doute un grand spécialiste. Elle pourront sans doute passer sous le viaduc et remonter le cours d’eau à la nage pour aller pondre à 2 km... en amont ) A moins qu’elles ne bondissent au-dessus des grillages et qu’elles creusent le béton.... Toutes les précautions ont aussi été prises pour les chauves-souris du Vallon du Cros là aussi RFF est spécialiste.

Concernant toutes les autres nuisances que nous dénonçons, elles sont minimes eu égard au grand intérêt du projet.

Véritable tour de force, notre jeune rapporteur public a même su trouver des passages du rapport d’enquête publique justifiant le projet mais il n’a sans doute pas vu tout le reste car à part une toute petite phrase dans sa présentation faisant référence à l’avis défavorable, il s’est bien gardé d’y revenir....

 

......Et puis, bien que je ne ma fasse aucune illusion, les juges peuvent encore ne pas suivre le rapporteur ou nuancer leur arrêt. Il faudra donc patienter un peu avant de réagir........

 

 
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.