::Chercher sur le site

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil Actualités La presse en parle Réaction par Pierrette Thirriot

Réaction par Pierrette Thirriot
Envoyer Imprimer PDF

2 mai 2021 - par Pierrette Thirriot ( TGV Albret) 

Le silence des trois dernières années a abouti à l'annonce de l'apport par l'Etat de 4 milliards à ce projet, alors que les finances de l'Etat sont exsangues., l'endettement effrayant !  La consanguinité, l'union sacrée  des élus socialistes, de droite, de partout et d'ailleurs est affligeante, c'est l'union sacrée de  la carpe et du lapin. Ce projet désavoué par  l'enquête publique et par les études indépendantes est une aberration qui laisse pantois.
Comment les élus peuvent t - ils demander à leurs concitoyens de les respecter alors que ces mêmes élus ne respectent  rien. Une enquête publique ce n'est ni militant, ni partial, les enquêteurs ont répertorié les éléments de ce projet sans utilité. Non Toulouse ne sera pas à 3 H de Paris, ce mensonge répété comme un slogan est un mensonge d'élus sans aucun scrupule qui se moquent des citoyens avec un effroyable arrogance. L'annonce de cette manne tombée d'un ciel surchargé de dettes n'aura pas de suite. Le premier ministre a  lancé l'hameçon, devinez pourquoi ? Élections ... élections. Grappiller quelques voix improbables vaut bien une promesse sans lendemain ,d'ailleurs la fine mouche Delga soupçonne quelque chose et demande l'engagement.

Ce projet va dépecer des milliers d'hectares fertiles, magnifiques, nécessaires, nourricières : désespérer des milliers de producteurs de fruits, légumes, cépages, dévaster des propriétés agricoles, car rien ne pousse sous les roues de cet Attila de ferraille. Et Si on manquait un jour prochain de ces précieux légumes et fruits dont la ligne va signer la destruction définitive ? D'un revers de main, nos élus rejettent cet argument issu des opposants désignés par M. Chauzy comme des "résidus " lors d'une réunion sur le sujet.

Les personnalités de nos  régions prennent un risque comparable à ceux qu'ont pris ceux qui ont désindustrialisé la France obligée de mendier des masques, des tests, des vaccins lors de la catastrophe qui nous abat depuis plus d'un an et pour longtemps encore... Gagner quelques minutes sur un trajet, c'est tellement dérisoire qu'on  peut se demander si les personnes qui défendent ce projet sont encore capables de discernement. Le journal  local a joué sa partition dans tout cela. Les dévots de la centralisation existent : c'est "Paris vaut bien une messe" remis à la mode.
Malgré l'acharnement d'une minorité de décideurs, cette LGV n'aura aucun impact pour le bonheur des citoyens. La minorité "TGV" aurait-elle gagné, sa réjouissance sera éphémère, puis devant l'inutile réalité deviendra amère, car l'échec est au bout , la dette sur le dos de nos enfants qui rêvent d'un autre lendemain, balayons tout cela des deux mains !!!!
Ce projet est un projet de vieux, du siècle passé :une triste affaire....sans lendemain !!!!
P. THIRRIOT
 
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.