::Chercher sur le site

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil Actualités La presse en parle Une réaction splendide par un de nos membres

Une réaction splendide par un de nos membres
Envoyer Imprimer PDF

29 mai 2021 - Claude Rozes ( membre de TGV en Albret)

 

 

....Bravo, ce que vous dites est plus que censé, ce que vous faites pose la véritable réalité de économique régionale, la véritable réalité de la politique régionale.

Quelle est la finalité de ce projet pharaonique en dehors de satisfaire les investisseurs que sont, les grands groupes du BTP, de différentes banques qui se rémunéreront sur engineering financière du projet, sur la rémunération les capitaux qu’elles auront engagés (qui de toute façon seront garantis par l’Etat, donc nos impôts).

Que ces investisseurs privés soient des vrais investisseurs, qu’ils soient grands, qu’ils assurent le financement de ce projet dont leurs études en prouve l’impérieuse nécessité, qui à leurs yeux, à leur ressenti semble indispensable. Dans ce projet qui leur tient tant à coeur, qu’ils y injectent leurs fonds propres et des prêts qu’ils n’obtiendront que si ils engagent suffisamment de fonds propres et si ils donnent suffisamment de garanties. 

Ainsi, les subventions venant de l’Europe, de l’Etat, des Régions, des Départements des villes pourront certainement être engagées pour rénover, nos routes, nos canaux, nos hôpitaux, nos facultés, nos lycées, nos collèges, nos écoles, donc assurer des investissements utiles, nécessaires.  Ainsi, ils ne serviront certainement pas à financer des équipements surdimensionnés comme l’ont été la nouveau stade où évoluent les Girondins de Bordeaux, différents autres projets où l’Etat ou les Régions n’ont pas voulu assurer la maîtrise d’ouvrage, mais en en ont tout de même garanti le remboursement des prêts, voire même l’équilibre d’exploitation.  

Ces projets aujourd’hui qui ne structure plus rien, n’ont plus qu’un seul objectif, permettre à de théoriques investisseurs, de théoriques preneurs de risques de capter des masses de subventions qui leur permettent non d’aménager un pays, un territoire, mais d’assurer le fonctionnement et la profitabilité de leurs entreprises, car, en assurant engineering juridique et financière, ils s’assurent la maîtrise d’ouvrage, en mettent la concurrence sous contrôle. 

Les habitants de la Nouvelle Aquitaine, les habitants de l’Occitanie, sont nombreux, combien utilisent régulièrement, je n’écris même pas quotidiennement  ces T.G.V., par contre, tous ou presque souhaiteraient disposer sur de courtes distances de moyens de transport collectifs fréquents et réguliers, et si la densité de population ne le permettait pas, ne pourraient ils pas disposer de routes entretenues, moins accidentogènes, sur lesquelles, leurs véhicules rouleraient en sécurité et se détérioreraient moins rapidement.

Est ce le rôle d’élus locaux que d’inscrire d’importantes dépenses dans des projets tels que ces chemins de fer très rapides, qui ne structureront pas le territoire, mais en assureront sa désertification et son isolement, mais surtout sa déchéance. 

Des sommes colossales seront engagées dans un projet, un seul  projet, qui ne s’arrêtera à Langon, à Agen, à Montauban, qui si le gestionnaire (la SNCF ou ses concurrents  le veut , pendant ce temps, hôpitaux, lieux d’enseignements, voies de communication, patrimoines remarquables et souvent anciens seront laissés à l’abandon. Dés l’ors, insensiblement, tout doucement, les territoires se videront de leurs habitants, de fait cela entrainera dans les centres urbains la spéculation immobilière, la nécessité de construire de nouveaux logements, de nouveaux équipements publics et qui retrouverons nous pour construire, pour réaliser d’importantes plus values, les mêmes que ceux qui promeuvent ce projet stupide qu’est la L.G.V.

Qui auront perdu tout ou presque, qui auront vu la valeur de leur patrimoine que représentait leur maison, leur jardin, se réduire, voire disparaître  ce sont eux, ceux qui auront payés par leurs impôts Européens, Nationaux, Régionaux, Départementaux, Locaux ce pseudo symbole d’un équipement moderne. Ces hommes et ces femmes, du grand Sud Ouest de la France, dont la crédulité ou la passivité auront été utilisées par des élus avides de la gloire de pouvoir inaugurer quelques mètres linéaires d’un projet idiot. Honte à leurs promoteurs.

 
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.