::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

LGV Tours-Bordeaux: Un chantier désastreux pour l'environnement?
Envoyer Imprimer PDF

12 décembre 2016 - 20Minutes.fr

JUSTICE Deux filiales de Vinci et Bouygues Constructions ayant travaillé sur la construction de cette Ligne à grande vitesse, ont été condamnées pour ne pas avoir respecté les règles visant à maintenir la qualité des cours d'eau et la protection des espèces animales et végétales...

Illustration de la LGV Tours-Paris. /Credit:JEAN MICHEL NOSSANT/SIPA/1502131048

Illustration de la LGV Tours-Paris. /Credit:JEAN MICHEL NOSSANT/SIPA/1502131048 - SIPA

Le chantier de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Tours-Bordeaux a-t-il généré des destructions d’ecosystème et des pollutions d’ampleur ? L’association France Nature Environnement (FNE) révèle en tout cas que les sociétés Cosea et DTP, filiales de Vinci et Bouygues Construction pour ce projet, viennent chacune d’être condamnées à plus de 40.000 euros d’amende pour ne pas avoir respecté les règles fixées par le préfet d’Indre-et-Loire, dans le cadre de la partie du chantier dans ce département.


France Nature Env.. @FNEasso
Face à la com verte de @VINCI_fr & @Bouygues_C mettons en lumière leurs infractions à l'environnement @LGVSEA_LISEA> http://www.fne.asso.fr/actualites/infractions-%C3%A0-l%E2%80%99environnement%C2%A0-vinci-et-bouygues-multi-r%C3%A9cidivistes

« Les deux entreprises ont notamment rejeté directement dans les rivières des eaux polluées sans les assainir alors que des dispositifs efficaces devaient être mis en place dès le début du chantier » relate FNE. « Le juge conclut qu’elles "ne pouvaient ignorer les enjeux et l’impact environnemental de leur carence" car elles échangeaient depuis des mois avec les services de l’Etat. »
Des pratiques généralisées à tout le chantier ?
Bien sûr, on ne construit pas 302 kms de ligne nouvelle sans impact. Mais Benoît Bernard, vice-procureur de Tours, qui a instruit le dossier pour l’Indre-et-Loire, souligne que « le nombre d’infractions commises est important » rapporte le site Mediapart dans une enquête sur le sujet. Toujours selon Mediapart, un expert qui eu accès au chantier en Indre-et-Loire décrit « un massacre environnemental ».

Sébastien Talidec @_Ayst
#LGV Bordeaux-Paris : le «chantier du siècle» condamné pour pollutions via @Mediapart #TGVLoceane https://www.mediapart.fr/journal/france/071216/ligne-grande-vitesse-le-chantier-du-siecle-condamne-pour-pollutions?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67

Photo published for Ligne à grande vitesse: le «chantier du siècle» condamné pour pollutions
Ligne à grande vitesse: le «chantier du siècle» condamné pour pollutions
Piloté par le géant du BTP Vinci, le groupement Cosea a été condamné par la justice pour les dommages écologiques causés par le chantier de la nouvelle ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux. Un...
mediapart.fr

Des pratiques généralisées à tout le chantier ? « Le jugement du tribunal de Tours souligne que des faits similaires ont aussi été commis par Cosea en Gironde, en Charente et en Charente-Maritime, soit sur tout le tracé de la LGV Tours-Bordeaux », poursuit FNE. En Gironde, France Nature Environnement a porté plainte fin 2013 contre le maître d’ouvrage d’une autre partie du chantier pour destruction d’habitats d’espèces protégées et atteinte à l’eau. Une enquête qui toucherait à sa fin.


Compensations environnementales
Alors bien sûr, il y a les compensations environnementales. Le groupement piloté par Vinci s’est engagé à compenser 3.500 hectares pour protéger des terres naturelles et forestières, en réparation des destructions environnementales causées par ce chantier gigantesque (d’un coût total de plus de 7 milliards d’euros). Un comité inter-départemental de suivi des mesures de compensation s’est d’ailleurs tenu ce lundi par le préfet coordonateur Pierre Dartout.
« À ce jour, ce sont plus de 2.100 ha de surface de mesures compensatoires qui ont été réalisées ou sont en cours de réalisation, sur un total d’environ 3.500 ha à compenser. Les surfaces restantes seront proposées en 2017 », indique le préfet. Mais plusieurs associations soulignent que « ni leur budget ni leur localisation ne sont à ce jour clairement établis. »
Le chantier est à ce jour terminé. Des phases d’essai sont en cours pour tester les TGV sur cette nouvelle portion. L’inauguration de la ligne est prévue le 2 juillet 2017, et mettra Bordeaux à 2h05 de Paris.

 
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.