::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Nord-Gironde : infractions sur le chantier de la ligne à grande vitesse

2 décembre 2017 - Sud Ouest

NdlR TGV en Albret : ...Nous ne pouvons pas dire que la Justice est très sévère pour Vinci et Cosea, n’est ce pas ?...

Nord-Gironde : infractions sur le chantier de la ligne à grande vitesse

Les entreprises Cosea et Lisea, à la manœuvre sur le chantier de la LGV, reconnaissent avoir commis des infractions.

C’était il y a cinq ans. Les grands travaux débutaient pour préparer l’arrivée de la ligne à grande vitesse à travers la forêt nord girondine. Dès le mois de mars, les polices de l’eau (Onema) et de l’environnement (Onfcs) relevaient plusieurs infractions aux dispositions réglementaires environnementales. Le procès-verbal constate « l’altération ou la dégradation d’espèce animale, la destruction de frayère, la destruction de l’habitat d’une espèce animale, et le déversement de substance nuisible. » À tel point que la préfecture de Gironde émet alors un arrêté de mise en demeure. Les associations environnementales, la Sepanso et France Nature Environnement, découvrent sur place que les bulldozers ont littéralement décapé une large zone de manœuvre autour du chantier en lui-même.

Lire la suite : Nord-Gironde : infractions sur le chantier de la ligne à grande vitesse

 

LGV du Sud-Ouest (GPSO) – documentation

5 janvier 2017 - CADE

LGV du Sud-Ouest (GPSO) – documentation

Suite à la réunion publique que le CADE a organisée, voici, à toutes fins utiles, la documentation que nous versons au dossier et notamment nos raisons d’exercer un recours juridique contre la décision gouvernementale; documentation disponible pour qui veut bien faire connaître et/ou faire usage de nos arguments d’opposants à ce Grand Projet Inutile et Imposé: pr-2-diapo-dup  pr-3-diapo-recours-ce-pr  pt-mugerre-12-9   vp-presentation2   afitf3

et sinon, écoute possible des interventions sur le site de ACE Hendaye: GPII  réunion publique du CADE à Mouguerre http://ace.hendaye.over-blog.fr/2016/12/gpii-reunion-publique-du-cade-a-mouguerre-videos.html

 

Le décryptage éco. Les élus d'Occitanie veulent leur ligne TGV

29 novembre 2017 -  FranceInfo

NdlR : TGV-Albret : Extrait de l'article : .........

.........Mais leur demande se heurte à une réalité économique. C’est l’éternel tiraillement entre le rêve des élus qui veulent tous avoir leur desserte TGV et la rationalité économique qui montre que les lignes grandes vitesse pour tous est un mythe coûteux. Selon la Cour des comptes, dans 40% des cas, on utilise des lignes TGV pour rouler à la vitesse d’un TER. Et le TGV, c'est 38% des dépenses d'investissements depuis 25 ans, pour à peine 2% des usagers. C’est ce que dit le rapport Duron réalisé en 2013 sur le sujet.

La tendance serait donc plutôt à la fermeture de lignes. Déjà, en 2013, Philippe Duron suggérait de reporter la construction de plusieurs lignes LGV après 2030. Il n’est pas le seul à penser que l’efficacité, c’est d’investir « dans les transports du quotidien », comme les TER, les trains Intercités, bien plus empruntées que les TGV. La plupart des experts disent qu’il faut mettre l’accent sur l’entretien et la maintenance des réseaux existants qui sont vieillissants.

Ce que va faire le gouvernement n’est pas très clair. En juillet, Emmanuel Macron s’était montré ferme. Il n'entendait pas "relancer de grands projets nouveaux". Il avait d’ailleurs a mis en stand by la plupart des projets en cours, comme la liaison Bordeaux-Toulouse ou encore le Lyon-Turin. Mais, lundi, Elisabeth Borne, la ministre des transports était en visite à Prades, dans les Pyrénées-Orientales, a assuré « qu’on avait fait une pause dans un premier temps mais que ces projets n’étaient pas remis en cause ». De quoi semer le doute............

Pour lire l'article entier : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-decryptage-eco/le-decryptage-eco-les-elus-d-occitanie-veulent-leur-ligne-tgv_2468336.html

 

   

Dix chiffres qui pourraient vous surprendre sur le train en France

20 novembre 2017 - Le Monde ( repris par http://usagers-transports.haut-allier.eu sous le titre : "Les chiffres du fiasco")

L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a publié jeudi 16 novembre une vaste étude sur le marché français 2015-2016 du transport ferroviaire de voyageurs. La monographie renseigne avec précision sur les forces et les faiblesses du train en France à l’heure où se prépare une grande réforme des mobilités en général et de la SNCF en particulier. Voici dix chiffres – parfois inattendus – issus de ce rapport et qui disent, selon l’adage, mieux qu’un long discours les urgences et les enjeux du ferroviaire dans notre pays.

10e
C’est le rang en Europe de la France (2015) en matière d’utilisation du réseau ferré. Une moyenne de 48 trains (fret et voyageurs) circule chaque jour par kilomètre de ligne, soit une intensité d’utilisation médiocre de nos rails. Nous optimisons notre réseau nettement moins bien que les Pays-Bas (140 trains par kilomètre) ou la Suisse (119), mais aussi que deux de nos grands voisins : Royaume-Uni (96) et Allemagne (75). L’Italie est à notre niveau (49) et l’Espagne assez loin derrière (34).

50 %
C’est la proportion de trains de voyageurs qui circulent sur… 9 % du réseau, illustration des fortes disparités qui existent dans l’intensité d’utilisation des voies ferrées françaises. Ainsi, si on regarde les chiffres par l’autre bout de l’indicateur, 31 % des lignes du réseau national ferroviaire ne voient passer que 1 % des trains. Un tiers au moins du réseau est donc économiquement très fragile et sous la menace de fermetures.

+ 14 %
C’est la hausse du trafic par bus et car depuis 2011, le plus dynamique de tous les modes de déplacement. L’autocar précisément (dopé par l’arrivée des cars Macron et en hausse de 17 % entre 2015 et 2016) vient tailler des croupières au ferroviaire, lequel reste sous les 10 % de l’ensemble des modes de transport intérieur. Le train (hors métros et RER) accuse une baisse moyenne de 0,5 % par an depuis 2011. Incontestablement, la route domine de très loin le rail puisque, voiture individuelle comprise (elle aussi en hausse depuis cinq ans), le bitume accueille en France 88 % du transport intérieur de personnes.

Lire la suite : Dix chiffres qui pourraient vous surprendre sur le train en France

 

Ruffec : Manifestation pour le maintien du TGV

5 janvier 2017 - Charente libre

NdLR-TGV-Albret : .......Ils étaient POUR  la LGV Tours-Bordeaux, et voilà ce qui arrive aux rêveurs, ils l’ont pourtant payée !!! Qu’on se le tienne pour dit…

Lire l'article : cliquez :

http://www.charentelibre.fr/2017/01/03/ruffec-manifestation-samedi-pour-le-maintien-du-tgv,3076927.php

   

Page 3 sur 140

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.