::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Positionnement sur la LGV des candidats des élections

24 mars 2017 - La Dépêche

NdlR TGV en Albret : pour éviter tous malentendus : ceci n'est pas un avis de vote et n'engage que La Dépêche !

Si vous devenez président, quelle position prendriez-vous sur l'arrivée de la ligne à grande vitesse ?

Nathalie Arthaud (LO). «Je suis contre car la construction et l'exploitation de la LGV qui s'arrêtera à Bordeaux, ont été concédées pour 3/4 à des sociétés privées. Si les usagers gagneraient en temps de trajet, les trusts du BTP et les financiers vont gagner des milliards.»

François Asselineau (UPR). «Je souhaite que les grandes villes françaises soient reliées par une ligne de chemin de fer rapide car cela permettrait de désengor les autoroutes et serait plus écologique. Mais il faudrait savoir si une réelle demande existe entre Bordeaux et Toulouse»

Jacques Cheminade (S & P). «Je suis pour car ce sont deux grandes villes, il y a un marché. Pour développer encore leurs relations économiques, il faut raccourcir le temps de trajet entre elles. La LGV permettrait aussi de désenclaver de nombreuses villes sur le parcours».

François Fillon (Les Républicains). «Ma priorité est la modernisation du réseau. Je comprends l'exaspération des Toulousains, mais il serait déraisonnable de sse fixer sur le TGV, alors que le financement n'est pas bouclé et que la dette de la SNCF est de 60 millions».(NdlR TGV en Albret: 60 milliards)

Jean Lassalle (Résistons !). «Je n'ai rien contre la LGV en soi, mais les populations n'ont pas été assez consultées sur ce projet. Or, il a des conséquences économiques, sociales et environnementales. Peut-être que les intérêts des élus locaux ont prévalu sur ceux des populations…»

Marine Le Pen (Front national). «Il est temps que ce projet aboutisse. Le Grand Sud-Ouest de la France souffre en effet d'un enclavement profond, qui nuit totalement à son attractivité et renforce les difficultés de cette région.»

Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). «Pour la grande vitesse mais pas la LGV qui nécessite des voies nouvelles destructrices d'environnement. L'État qui ne met pas un centime, ce qui induit un étranglement des collectivités locales.»

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France). «8 milliards d'euros pour 50 minutes de plus c'est disproportionné quand on voit l'état du TER dans la région. On devrait plus penser à un RER toulousain plutôt que de raisonner toujours en direction de Paris.»

Philippe Poutou (NPA).«Nous sommes opposés à la LGV. Gagner une heure de temps de trajet au regard des frais que cela occasionne, des lignes transversales qui seront sacrifiées au détriment des travailleurs le tout cela pour enrichir des multinationales, c'est inutile.»

Emmanuel Macron (En Marche !). N'a pas répondu à nos sollicitations. NdlR-TGV en Albret : à vous d'interpréter quelle position il prend:http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/video-quand-macron-flingue-lgv-toulouse-relance-dossier-deuxieme-rocade-1220133.html

Benoît Hamon (Belle alliance populaire). N'a pas répondu à nos sollicitations.

La Dépêche du Midi

 

Ruffec : Manifestation pour le maintien du TGV

5 janvier 2017 - Charente libre

NdLR-TGV-Albret : .......Ils étaient POUR  la LGV Tours-Bordeaux, et voilà ce qui arrive aux rêveurs, ils l’ont pourtant payée !!! Qu’on se le tienne pour dit…

Lire l'article : cliquez :

http://www.charentelibre.fr/2017/01/03/ruffec-manifestation-samedi-pour-le-maintien-du-tgv,3076927.php

 

LGV Lyon-Turin : l’Assemblée nationale donne son feu vert à l’accord franco-italien

22 décembre 2016 - Le Reporterre   

NdlR TGV-Albret : ....et le gaspillage continue......

L’Assemblée nationale a validé jeudi 22 décembre, en première lecture, l’accord franco-italien pour lancer les travaux définitifs de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin. Le texte, censé lever les derniers obstacles à un colossal chantier de douze ans, a été signé en février 2015, puis complété en mars 2016 par Matteo Renzi et François Hollande.

Si l’accord est validé par le Parlement français, les appels d’offres pour les marchés de travaux seront lancés en 2017 pour un démarrage des chantiers en 2018.

Soutenu par les deux pays, par la ville de Lyon et, jusqu’à récemment par Turin, ce projet est contesté depuis des années par des écologistes, tant côté italien que français. Ils estiment qu’il « existe une autre solution plus appropriée et plus efficace » pour les échanges transalpins et mettent en regard les 26 milliards d’euros nécessaires au creusement du tunnel et des accès du futur Lyon-Turin avec « l’utilisation immédiate de la ligne existante de transport ferré passant par le tunnel du Mont Cenis, utilisée à ce jour à moins de 20 % de sa capacité » pour le transport des marchandises.

- Source : France 3 Alpes

- Complément d’information : Le communiqué de la Coordination des opposants au projet Lyon-Turin

   

Gaspillage vous dîtes ?

23 mars 2017 - LaFeuille47

NdlR- TGV Albret : .... Où en est-on ?????

alt

On connaissait déjà quelques joyeuses plaisanteries du projet de LGV et entre Bordeaux et Toulouse, voulu à pleine vitesse par des élus comme Dionis mais nous n'étions pas au bout de nos surprises...

Pour le fun rappelons le coût exorbitant du bidule, le massacre de 1000 ha de terres agricoles, les multiples expropriations, l'absence de rentabilité des lignes LGV dénoncée par la Cour des Comptes ( « bien plus faible qu'espéré en raison de la surestimation du trafic »), les atteintes diverses et avariées à l'environnement etc...

Amusant non ?

En ce qui nous concerne plus particulièrement signalons que Camani, président du conseil général, a avoué à une association anti LGV et que la participation du département à ce au projet «doublerait sa dette » ! Rien que ça.

Main à la poche, contribuable, si tu es voyageur réjouis-toi, les études sont rassurantes : en Alsace le tarif TGV est supérieur de trente-six à 54 % à ceux pratiqués avant la mise en service de la grande vitesse ». Envoie la monnaie !

Bien sûr, à la façon d'un Dionis (maire d'Agen) qui veut sa gare à la campagne (après avoir rénové celle du centre-ville !), on nous promet un développement économique miraculeux. Du coup on va créer une zone d'activité économique chez les vaches en expulsant un peu plus encore.

Lire la suite : Gaspillage vous dîtes ?

 

TGV Barcelone-Paris: une coentreprise publique reprend la concession

21 décembre 2016- Le Figaro

NdlR TGV-Albret :  ........Dans l'article : Les difficultés du concessionnaire s'expliquent aussi par la faiblesse du trafic et des recettes, couplée à la concurrence des liaisons aériennes low cost entre l'Espagne et la France, trois fois plus rapides que le train, selon les experts.........Essayez de comprendre l'investissement.

La ligne ferroviaire à grande vitesse entre Perpignan en France et Figueras en Espagne a été reprise mardi par une coentreprise publique, filiale des gestionnaires d'infrastructures des deux pays, après la liquidation judiciaire de son concessionnaire privé TP Ferro.

"La France et l'Espagne ont prononcé la déchéance du contrat de concession (de TP Ferro) et ont confié l'exploitation de l'infrastructure à Línea Figueras Perpignan, filiale constituée par SNCF Réseau (gestionnaire d'infrastructure français, NDLR) et ADIF (gestionnaire espagnol, NDLR), afin de garantir la continuité des circulations ferroviaires entre les deux pays", annonce le secrétariat d'Etat français aux Transports dans un communiqué.
"L'exploitation et la maintenance de la section internationale entre Perpignan et Figueras ont été simultanément transférées à la société Línea Figueras Perpignan, qui a repris l'ensemble des personnels de TP Ferro et qui est devenue le gestionnaire d'infrastructure de la ligne", détaille ce communiqué.

Lire la suite : TGV Barcelone-Paris: une coentreprise publique reprend la concession

   

Page 4 sur 129

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.