::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Les recours des anti-LGV devant le conseil d'Etat la semaine prochaine

14 mars 2018 - La Dépêche

Le recours des opposants sera examiné le 21 mars par le Conseil d'Etat./ Photo DDM

Le recours des opposants sera examiné le 21 mars par le Conseil d'Etat - PHOTO DDM


Au fil du tronçon GPSO entre Bordeaux et Toulouse, des associations, des collectivités, communes et intercommunalités, des riverains se sont regroupés depuis deux ans pour saisir le conseil d'Etat d'une annulation du projet de ligne à grande vitesse (LGV) entre les deux capitales de Nouvelle Aquitaine et d'Occitanie.

Selon un porte-parole de la Coordination 47 des associations anti-LGV, l'audience portant sur l'étude du recours déposé en 2017 doit avoir lieu le mercredi 21 mars, à Paris. Soumis à décision du tribunal administratif, les tronçons Sud Bordeaux et Nord Toulouse ne sont pas concernés par ce rendez-vous.

10 milliards d'euros

Les arguments développés par les opposants à la LGV ont deux piliers distincts, la rentabilité de la LGV à sa mise en service, et le financement des travaux, soit près de 10 milliards d'€ pour l'instant en attente de bouclage financier.

Militant aussi pour la rénovation des lignes actuelles entre Toulouse et Bordeaux, les opposants avaient dans un premier temps rendez-vous ce jeudi 15 mars au ministère des Transports. Il a été reporté.

 

 

 

La LGV n’est pas morte, elle bouge encore…

18 décembre 2016 - ace.hendaye - Cade

09/12/16, 160 personnes étaient présentes à la réunion publique de Mouguerre (photo ACE)

09/12/16, 160 personnes étaient présentes à la réunion publique de Mouguerre (photo ACE)

Après l’avis défavorable donné par la commission d’enquête publique en mars 2015, certains pouvaient penser qu’un coup d’arrêt définitif avait été donné au projet de lignes à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux-Toulouse et Dax.

Ce serait mal connaître nos décideurs. Ce serait aussi mal connaître leur mauvaise foi et leur obstination.

 

Un sursis Ce n’est pas un avis considéré « dans l’air du temps » par Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux transports et Alain Rousset, président de la région Nouvelle Aquitaine qui aurait pu entraver la marche d’un rouleau compresseur. Il en fallait bien plus !

 

Le 2 juin, par décret, le Premier Ministre déclare « d’utilité publique et urgents les travaux » nécessaires à la réalisation de ces lignes ferroviaires. Dès lors, les études complémentaires et les acquisitions foncières par expropriation peuvent se faire en toute légalité.

 

Interrogé par Sud-Ouest, Alain Vidalies justifie ainsi cette décision : « l’avis de l’enquête publique n'était que consultatif. Et nous avons eu un avis favorable du Conseil d'État. » Un avis jamais rendu public.

Lire la suite : La LGV n’est pas morte, elle bouge encore…

 

Ou on est-on? Jeudi 15 mars 2018 Réunion d'information

Avez-vous noté la date de notre Assemblée Générale suivie d’une réunion d'information ?

Elle se tiendra le jeudi 15 mars et nous vous accueillerons à partir de 20 h

Les données ont évolué, notre combat continue et nous avons besoin de vous !

Venez nombreux. Merci par avance

Charles D’Huyvetter

 

Affiche AG 2018 tgv albret

 

   

Site naturel protégé : "massacre environnemental " à Montlouis ?

18 décembre 2016 - La Nouvelle République

NdlR Pour la LGV SEA, Tours-Bordeaux, qui sera inaugurée en juillet prochain, les révélations du saccage environnemental s’accumulent !

Les défenseurs de l'environnement dénoncent un chantier dévastateur, mené sans informations préalables. - Les défenseurs de l'environnement dénoncent un chantier dévastateur, mené sans informations préalables. - (Photo NR, Hugues Le Guellec)

Les défenseurs de l'environnement dénoncent un chantier dévastateur, mené sans informations préalables. - (Photo NR, Hugues Le Guellec) 

Aux côtés de l'association locale « Changeons d'Ère », la Sepant dénonce actuellement un autre « massacre environnemental » ; cette fois du côté de Montlouis. Ces dernières semaines, des bulldozers ont investi l'île de Bondésir pour déboiser de façon très spectaculaire ce site naturel protégé, classé Natura 2000.

Lire la suite : Site naturel protégé : "massacre environnemental " à Montlouis ?

 

Pétition: LGV Bordeaux-Toulouse, projet inutile et désastre environnemental imposé !

8 mars 2018 - Coordination Vigilance LGV

Message à faire circuler !

Le projet de LGV Bordeaux-Toulouse est un Grand Projet Inutile Imposé fortement destructeur de l’environnement. Massivement rejeté par la population dans toutes ses composantes, il a fait l'objet d'un avis défavorable de la Commission d'enquête publique. Une étude indépendante a montré que la modernisation de la ligne existante permettrait une réduction satisfaisante des temps de parcours, une amélioration de la sécurité et une meilleure desserte des territoires traversés, ceci pour un budget trois fois moindre.

Ce projet de Ligne Nouvelle a pourtant été reconnu comme prioritaire dans la hiérarchie des infrastructures à réaliser par le Conseil d'Orientation des Infrastructures dans son rapport du 2 février 2018, rapport qui va servir de base à un arbitrage gouvernemental dans les semaines qui viennent ! 

Sa réalisation entraînerait des dommages environnementaux irréversibles. Elle artificialiserait près de 5.000 hectares - dont 1.240 ha de terres agricoles et 2.865 ha de forêt - impactant de nombreuses zones humides et milieux naturels riches en biodiversité, installant notamment un triangle ferroviaire au cœur de la Vallée du Ciron, en zone Natura 2000, à proximité d'une hêtraie relique vieille de plus de 44.000 ans unique en Europe
 
Les associations de protection de la nature, de l’environnement et du cadre de vie de tout le Sud-Ouest ont envoyé le 22 février 2018 une lettre ouverte à Nicolas Hulot demandant  que la dimension environnementale, seule garante du futur, soit repositionnée au cœur du processus d'élaboration de la décision à venir.
 
Elles vous invitent à signer la pétition en soutien à cette lettre:https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/lgvbordeaux-toulouse-projetinutilee-2113.html
 
Ne laissons pas quelques grands politiques régionaux imposer ce projet insensé au mépris du processus de démocratie participative engagé depuis le premier débat public de 2005 !
 
Refusons l'artificialisation des terres agricoles et forestières et la destruction des milieux naturels !
   

Page 5 sur 144

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.