::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

La LGV n’est pas morte, elle bouge encore…

18 décembre 2016 - ace.hendaye - Cade

09/12/16, 160 personnes étaient présentes à la réunion publique de Mouguerre (photo ACE)

09/12/16, 160 personnes étaient présentes à la réunion publique de Mouguerre (photo ACE)

Après l’avis défavorable donné par la commission d’enquête publique en mars 2015, certains pouvaient penser qu’un coup d’arrêt définitif avait été donné au projet de lignes à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux-Toulouse et Dax.

Ce serait mal connaître nos décideurs. Ce serait aussi mal connaître leur mauvaise foi et leur obstination.

 

Un sursis Ce n’est pas un avis considéré « dans l’air du temps » par Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux transports et Alain Rousset, président de la région Nouvelle Aquitaine qui aurait pu entraver la marche d’un rouleau compresseur. Il en fallait bien plus !

 

Le 2 juin, par décret, le Premier Ministre déclare « d’utilité publique et urgents les travaux » nécessaires à la réalisation de ces lignes ferroviaires. Dès lors, les études complémentaires et les acquisitions foncières par expropriation peuvent se faire en toute légalité.

 

Interrogé par Sud-Ouest, Alain Vidalies justifie ainsi cette décision : « l’avis de l’enquête publique n'était que consultatif. Et nous avons eu un avis favorable du Conseil d'État. » Un avis jamais rendu public.

Lire la suite : La LGV n’est pas morte, elle bouge encore…

 

3 articles à lire

12 octobre 2017 - Fr3 blog régios :

à lire : cliquez: 

Les écologistes toulousains réclament le dossier financier de la LGV à Jean-Luc Moudenc

et  cliquez :

et cliquez :
 

Site naturel protégé : "massacre environnemental " à Montlouis ?

18 décembre 2016 - La Nouvelle République

NdlR Pour la LGV SEA, Tours-Bordeaux, qui sera inaugurée en juillet prochain, les révélations du saccage environnemental s’accumulent !

Les défenseurs de l'environnement dénoncent un chantier dévastateur, mené sans informations préalables. - Les défenseurs de l'environnement dénoncent un chantier dévastateur, mené sans informations préalables. - (Photo NR, Hugues Le Guellec)

Les défenseurs de l'environnement dénoncent un chantier dévastateur, mené sans informations préalables. - (Photo NR, Hugues Le Guellec) 

Aux côtés de l'association locale « Changeons d'Ère », la Sepant dénonce actuellement un autre « massacre environnemental » ; cette fois du côté de Montlouis. Ces dernières semaines, des bulldozers ont investi l'île de Bondésir pour déboiser de façon très spectaculaire ce site naturel protégé, classé Natura 2000.

Lire la suite : Site naturel protégé : "massacre environnemental " à Montlouis ?

   

Conférence de presse 9 oct 2017

9 octobre 2017 - Coördination 47

Vidéo sur Youtube :  cliquez ici : conférence de presse 9 oct 2017 agen 

 

IMG 3250

Objectifs : Faire le point de la situation concernant le projet GPSO ( LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax).
Pour Alternative LGV : Raymond Girardi
Pour Coördination 47 : Claude Semin
Communiqué par Cöordination interréginonale : départements 31,33,40,47,64,82 : pour Sepanso Aquitaine : Philippe Barbédienne

 

 

Agen : les opposants à la nouvelle ligne LGV se mobilisent

9 octobre 2017 - Sud Ouest

Agen : les opposants à la nouvelle ligne LGV se mobilisent

Manifestation des antis LGV 
SUIRE THIERRY
 

 

Ils se sont retrouvés ce lundi devant la préfecture

Plusieurs dizaines d’élus et membres des associations Coordination 47 et Alternative LGV se sont réunis ce lundi devant la Préfecture de Lot-et-Garonne à Agen. Une façon de rappeler que leur mobilisation ne faiblissait pas à cette heure où les partisans de la construction d’une nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse multiplie les coups de communication.
Dans le sillage de Claude Semin, Raymond Girardi, Charles D’Huyvetter ou encore Jean-François Garrabos, ont développé les arguments, du coût engendré par cette construction comparé à la modernisation de la ligne actuelle, au résultat de l’enquête publique en passant par le peu de temps gagné, ou encore le risque de voir disparaître les trains régionaux.

 Les commentaires : 

Lire les commentaires

   

Page 5 sur 140

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.