::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Elisabeth Borne : « Nous ne pouvons pas poursuivre les promesses non financées 

5 juillet 2017 - Les Echos

 2099893 elisabeth-borne-nous-ne-pouvons-pas-poursuivre-les-promesses-non-financees-web-tete-030429147355

La ministre des Transports, Elisabeth Borne : « Nous visons une politique multimodale, où chaque mode prend sa juste place. » - Martin Bureau/AFP

Que signifie la « pause » annoncée dans la construction de nouvelles infrastructures ? Les LGV inaugurées samedi sont donc les dernières ?


Il y a des priorités, chacun doit en prendre conscience. Nous ne pouvons pas poursuivre une politique des transports faite de promesses non financées, comme ce fut le cas ces dernières années. Sur le quinquennat à venir, près de 10 milliards de projets d'infrastructures ont été annoncés sans être financés, dont 7 milliards de projets nouveaux. Ma priorité, c'est d'assurer une mobilité pour tous et pour tous les territoires. Et cela passe d'abord par les transports de la vie quotidienne. Nous inaugurons des lignes à grande vitesse, mais il faut être conscient que, dans le même temps, les réseaux de tous les jours se dégradent. Sur le réseau ferré national, 5.300 kilomètres de lignes sont ralenties pour des raisons de sécurité. Ce constat préoccupant est aussi valable pour les voies rapides en Ile-de-France ou pour les axes routiers qui ne sont pas au niveau, alors qu'ils supportent un énorme trafic de poids lourds.

Il ne faut pas oublier non plus que 40 % de la population vit en dehors des périmètres de transport urbain, sans autre possibilité que la voiture individuelle pour ses déplacements. Face à cette réalité, il faut faire des choix. C'est l'objectif de la démarche que nous engageons, avec une priorité aux déplacements de la vie quotidienne, et donc à la remise à niveau des réseaux existants.

Lire la suite : Elisabeth Borne : « Nous ne pouvons pas poursuivre les promesses non financées 

 

LGV contre « trains du quotidien », le début de la fin pour le Bordeaux-Toulouse ?

4 juillet 2017 - Le Moniteur

NdlR- TGV Albret : à retenir de cet article : ........depuis juillet 2016, deux experts indépendants, missionnés par le ministère des Transports, Benoît Weymuller, du conseil général de l’environnement et du développement durable, et Alain Bodon, de l’Inspection générale des finances, planchent sur différentes pistes de financement pour boucler un budget estimé à 7,5 milliards d’euros, hors tronçon Bordeaux-Dax. Les résultats de cette étude doivent être connus la semaine prochaine.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il y a d’abord eu l’annulation par le tribunal administratif de Bordeaux de la déclaration d’utilité publique des aménagements de la future LGV vers Toulouse, un des tronçons qui prolongerait la ligne Sud Europe Atlantique entre Tours et Bordeaux. Une nouvelle qui a atterré les élus locaux. Et puis il y a eu l’inauguration de la LGV, le retard incroyable d’une rame vers Toulouse et le discours d’Emmanuel Macron sur l’importance des « trains du quotidien » et l’effort à fournir sur la modernisation des voies, «une priorité». L’avenir du « GPSO » est plus que jamais incertain.

Programme du GPSO

 

Depuis mars dernier et une déclaration de Guillaume Pépy, président de la SNCF, sur France Inter, interprétée comme une remise en question du chantier de la future LGV Bordeaux-Toulouse, le vent semblait tourner pour ce projet très attendu dans le Sud Ouest. Et puis l’annulation de la déclaration d’utilité publique par le tribunal administratif de Bordeaux – qui a notamment mis en avant les incertitudes liées aux modalités de financement du projet et à la répartition entre les partenaires – est venue enfoncer un clou suplémentaire dans le cercueil.

 

Lire la suite : LGV contre « trains du quotidien », le début de la fin pour le Bordeaux-Toulouse ?

 

La CGT des Cheminots enterre la LGV Bordeaux - Toulouse

 12 décembre 2016 - La Dépêche

DDM archives illustration

DDM archives illustration

Comme Soeur Anne, la CGT des Cheminots 47 ne voit rien venir pour ce qui concerne les tronçons LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Hendaye.

 

Réunis dimanche 11 octobre pour évoquer les décisions à venir sur la liaison TGV entre la capitale de Nouvelle Aquitaine et Toulouse, ses responsables confirment que le projet GPSO n'a donné lieu à aucune nouvelle étude technique.

Lire la suite : La CGT des Cheminots enterre la LGV Bordeaux - Toulouse

   

LGV Tours-Bordeaux: Un chantier désastreux pour l'environnement?

12 décembre 2016 - 20Minutes.fr

JUSTICE Deux filiales de Vinci et Bouygues Constructions ayant travaillé sur la construction de cette Ligne à grande vitesse, ont été condamnées pour ne pas avoir respecté les règles visant à maintenir la qualité des cours d'eau et la protection des espèces animales et végétales...

Illustration de la LGV Tours-Paris. /Credit:JEAN MICHEL NOSSANT/SIPA/1502131048

Illustration de la LGV Tours-Paris. /Credit:JEAN MICHEL NOSSANT/SIPA/1502131048 - SIPA

Le chantier de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Tours-Bordeaux a-t-il généré des destructions d’ecosystème et des pollutions d’ampleur ? L’association France Nature Environnement (FNE) révèle en tout cas que les sociétés Cosea et DTP, filiales de Vinci et Bouygues Construction pour ce projet, viennent chacune d’être condamnées à plus de 40.000 euros d’amende pour ne pas avoir respecté les règles fixées par le préfet d’Indre-et-Loire, dans le cadre de la partie du chantier dans ce département.

Lire la suite : LGV Tours-Bordeaux: Un chantier désastreux pour l'environnement?

 

Le TGV équivaut à 38% des dépenses, pour 2% des usagers

4 juillet 2017 - RTL

 Extrait de l'article : ..... Philippe Duron, ancien député du Calvados et auteur du rapport de la commission "Mobilité 21" en 2013. Un rapport qui préconise notamment de reporter la construction de plusieurs lignes LGV après 2030. "Le Président a fait un discours de lucidité et de courage. De lucidité, car on n'était pas en capacité de financer les projets qui ont été engagés par le passé. Et du courage également, car c'est difficile de dire aux élus, aux territoires qu'on n'a pas les moyens de faire cela", détaille-t-il.......

Lire l'article entier : cliquez ici 

   

Page 7 sur 137

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.