::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Dionis et ses détracteurs se retrouvent au tribunal

11 janvier 2019 - La Dépêche

 

Plus de trois ans après, la ZAD de Sainte-Colombe aujourd'hui disparue revient à la surface à l'occasion d'un procès en diffamation intenté par le maire d'Agen et président d'Agglo Agen Jean Dionis contre les militants écologistes qui défendaient l'idée d'autres aménagements que ce technopôle Agen Garonne sorti de terre depuis.

 

Deux de ces militants sont appelés à la barre pour répondre de ces propos supposés diffamatoires, Bernard Péré et Laure Zudas. Le premier était le directeur de la publication d'un journal éphémère, «Le citoyen de l'Agglo», la seconde a relayé sur un site internet dont elle avait la gestion ce qui a été écrit sur le papier.

En septembre 2015, un collectif «de défense des Terres fertiles» expliquait les raisons de son opposition à l'aménagement de la zone d'activité, Technopôle Agen Garonne : pour son implantation en terres fertiles. 

Un paragraphe intitulé «Le promoteur n'est pas celui qu'on croit» portait des accusations sérieuses sur des opérations foncières dont le président de l'Agglomération, Jean Dionis du Séjour, aurait pu être l'auteur. Après une période de réflexion, l'élu décide finalement d'attaquer en justice.

Un dimanche de décembre 2014, des opposants au projet public de technopôle rejoignent Joseph Bonotto, un retraité de l'agriculture propriétaire d'une partie des terres visées par l'implantation des 210 hectares du TAG. Les «zadistes» seront expulsés à la fin mai 2016, dix-huit mois quand même après leur arrivée. Depuis, les aménagements ont été menés sans opposition sur le terrain et les premiers lots ont été commercialisés.

Le tribunal correctionnel doit ainsi dire oui ou non à une question : le collectif qui soutenait Bonotto a-t-il franchi la ligne jaune en affirmant que le président d'Agglo Agen a bénéficié à titre privé des bienfaits de la vente d'une partie du foncier nécessaire pour le projet soutenu par sa collectivité ? La défense est assurée par un avocat, Étienne Tête, qui a obtenu de la justice agenaise la relaxe de Bonotto dans un autre dossier judiciaire lié à Agen Garonne.

 

Une nouvelle mission sur les dessertes ferroviaires enterre la LGV Poitiers-Limoges

7 décembre 2016 - La Montagne

D'ici avril 2017, le sénateur PS Michel Delebarre doit faire des propositions d'amélioration des dessertes ferroviaires de Brive, Tulle, Limoges ou Cahors, à partir de la LGV Paris-Bordeaux-Toulouse. Le projet LGV Poitiers-Limoges semble du même coup définitivement enterré.

Lire la suite : Une nouvelle mission sur les dessertes ferroviaires enterre la LGV Poitiers-Limoges

 

Soutien à Bernard Péré : venez nombreux !

8 janvier 2018

Soutien à Bernard Péré au Palais de Justice d'Agen le vendredi 11 janvier  à 9h

Communiqué du "Collectif de défense des terres fertiles" :

En septembre 2015, le Collectif de défense des Terres fertiles diffusait un journal "Le citoyen de l'Agglo" expliquant les raisons de notre opposition à l'aménagement de la zone d'activité, Technopole Agen Garonne: pour son implantation en terres fertiles, pour sa grandeur et son coût, pour la non prise en compte des alternatives possibles, pour l'absence de réel projet de développement durable du territoire agenais. 

Un paragraphe intitulé "Le promoteur n'est pas celui qu'on croit" en réponse à certaines accusations, décrivait des opérations foncières dont le président de l'Agglomération, Jean Dionis du Séjour, est l'auteur. Suite à quoi il dépose plainte pour diffamation.

Trois ans après Bernard Péré (en tant que directeur de la publication) et Laure Zudas (propriétaire d'un site internet ayant publié le journal) sont convoqués au tribunal correctionnel d'Agen pour l'audience en question. C'est Etienne Tete notre avocat depuis le début de cette lutte qui assurera notre défense.

Nous invitons tous ceux qui se sentent solidaires des inculpés et de la lutte menée, à venir en soutien le 11 janvier à partir de 9h au Palais de justice d'Agen.

 

- Le collectif de défense des terres fertiles-

-- 
Jean-Luc CHATAIN
   

7° Journée Européenne contre les GPII

6 décembre 2016- Coordination asso vigilance

Jeudi 8 décembre 2016

7° Journée Européenne contre les GPII
(Grands Projets Inutiles Imposés)


LGV : ILS INSISTENT ! RESTONS MOBILISÉS !

 
Distribution de tracts d'information toute la semaine sur les marchés du Sud-Gironde:
 
Dimanche 4 décembre à Préchac
Mercredi 7 décembre à St Symphorien
Jeudi 8 décembre à Villandraut
Vendredi 9 décembre à Langon
Samedi 10 décembre à Cadillac, Bazas et La Réole
 
Rendez-vous sur ces différents marchés à partir de 10h pour échanger et donner un coup de main
N'hésitez pas à diffuser le tract (en PJ) sur d'autres marchés, dans les lieux publics et autour de vous !
 
 
 

Le projet de Lignes à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne (GPSO) est massivement rejeté par la population et il a reçu un avis défavorable de la commission d'enquête.
Pourtant les responsables politiques (État, Région) veulent passer en force alors que ce projet n'est NI NÉCESSAIRE, NI URGENT et ENCORE MOINS PRIORITAIRE par rapport aux besoins de la population.

Les LGV récemment achevées montrent rapidement leur manque de rentabilité (LGV Perpignan-Figueras) et creusent la dette de la SNCF au détriment de l'entretien du réseau existant.
Ne laissons pas se détériorer le service public de transport ferroviaire dont la régression s'accélère et s'étend à tout le territoire.

PLUS DE LGV = MOINS DE TRAINS DU QUOTIDIEN, PLUS DE VOITURES ET DE BUS SUR LA ROUTE !
PLUS DE LGV = MOINS DE MOYENS POUR LE FRET, DONC DAVANTAGE DE CAMIONS SUR LA ROUTE ! 

Refusons ce projet pharaonique, ruineux pour les finances publiques et très destructeur:
6300 ha de forêt, de terres agricoles ou viticoles, de milieux naturels et de zones habitées menacés !

Priorité à l'entretien et la modernisation du réseau ferroviaire existant et au développement du fret et des trains du quotidien.

Soutenez et rejoignez les associations de la Coordination Vigilance LGV qui continuent à se battre contre ce projet (recours juridiques, suivi du dossier, actions, réunions,...):
LEA, LGPE, SEVE, LGVEA, Les Amis du Barthos. Ainsi que la Sepanso et le collectif NDDL Sud-Gironde.

1 km de LGV= 1 lycée  20 km de LGV = 1 hôpital

GPII: on bétonne à tour de bras ! Autoroutes, aéroports, lignes LGV, stades de foot, incinérateurs, centrales nucléaires, lignes à très haute tension...Ainsi prolifèrent les grands projets inutiles auxquels une pensée magique fondée sur le dogme de la croissance attribue la vertu de créer de l'emploi, du pouvoir d'achat … et de la croissance. Qu'importe que cette équation fasse abstraction de la finitude de notre planète et méprise les nécessités fondamentales du vivre ensemble et du rapport à la nature !
(D'après « le petit livre noir des grands projets inutiles »)

Déclaration finale du forum international contre les GPII qui s'est déroulé en juillet 2016 à Bayonne :
http://forum-gpii.com/wp-content/uploads/2016/07/declaration-finale-17-07-2016.pdf

Liste, hélas non exhaustive, de GPII en France, en Europe et dans le monde :https://reporterre.net/Dossier-GPII-Grands-projets-inutiles-imposes

 

Voeux 2019

1 janvier 2019 

Bonjour, 

Je tenais à vous souhaiter une excellente année 2019, remplie surtout  de bonheur et de joies diverses et variées.
Concernant notre combat je reste convaincu que nous gagnerons, mais il ne faut surtout rien lâcher.
Au plaisir de vous revoir bientôt, bon début d'année à tous,
 
Charles 
Président de Très Grande Vigilance  en Albret 
   

Page 7 sur 155

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.