::Chercher sur le site

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Le financement de la LGV, un marché de dupes

6 janvier 2022 - Mediabask.eus ( Le Cade via Pierre Rescarte, concernant le financement ) 

Le projet de LGV au Pays Basque Nord est né dans les années 1990. © Guillaume FAUVEAU

Le projet de LGV au Pays Basque Nord est né dans les années 1990. © Guillaume FAUVEAU

Le tour de table d’Alain Rousset pour financer la LGV Bordeaux-Dax-Toulouse est terminé. Il manque au pot 336,4 millions d’euros bruts car certaines collectivités territoriales dont la Communauté d’agglomération Pays Basque ne se sont pas laissé prendre au piège. Pourtant la Région avait consenti des “remises” à certains (par exemple les 147 millions demandés à la CAPB sont devenus 54) pour les faire entrer dans le giron.

En pure perte.

Une incertitude sur les coûts
D’emblée, sur le montant de 14,3 milliards d’euros quelques réserves sont émises :

“Les montants indiqués en euros courants sont calculés sur la base d’hypothèses de taux d’actualisation et de calendrier de réalisation demeurant à confirmer mais démarrant en tout état de cause en 2024.”

“Ces coûts sont également susceptibles d’évoluer pour intégrer notamment les modifications de programme non prévues au stade actuel de définition ou encore toute modification liée à des évolutions législatives et réglementaires.”

Cela a pu en refroidir certains, conscients de la dérive des coûts de la LGV dans le passé, +6,4% en moyenne, +19,2% sur la première phase de la LGV Est.

Pieds et poings liés

Lire la suite : Le financement de la LGV, un marché de dupes

 

L'oeil du 20 h - FR2- 23 novembre 2016

30 novembre 2016 - JT 20 heures FR2

Voici ce que l'on a pu voir et entendre lors du  JT de 20 Heures du mercredi 23 novembre 2016 " L'œil du 20h "

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-mercredi-23-novembre-2016_1924005.html   à partir de la minute 20 '50 

 

Municipalité Vianne : Motion anti LGV

3 janvier 2022 - Sud Ouest 

 

Vianne : La santé au centre des demandes de subventions d’État

 

 

 

 

Sitôt le conseil terminé, la maire a engagé la procédure de demande de subventions pour le projet de centre de santé.© Crédit photo : Georges Longueville

NdlR TGV Albret : article partiel

......Motion anti-LGV

Les élus ont ensuite décidé de voter une motion demandant l’abandon du projet de nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse au profit de la rénovation de la ligne existante, arguant des effets négatifs généraux : projet onéreux, imputation financière considérable pour les collectivités territoriales, création de taxes spéciales « Impôts LGV », enquête publique défavorable sur 15 500 contributions citoyennes, gain de temps trop minime (20 minutes entre les deux capitales régionales). La motion est complétée par l’énumération des nombreux impacts locaux, à court et long terme.......

 

   

2 articles : LGV Limoges Poitiers et POCL

11 novembre 2016 - La Nouvelle République

cliquez les titres 
Pocl : le projet de LGV qui ne fait que dérailler
la Nouvelle République
La région Centre ne peut pas tout bloquer parce que le tracé médian ne lui va pas ! Depuis le comité de pilotage du projet LGV Paris, Orléans, ...

LGV Limoges-Poitiers : pourquoi s'acharnent-ils ?
la Nouvelle République
Dans sa dernière configuration, le projet de la LGV Poitiers-Limoges, est mort et enterré. Ses opposants aimeraient que ce soit clair pour tout le ...

 

Les anti-LGV offrent une brouette et du ciment à Jean Dionis pour faire « mumuse »

15 décembre 2021 - Sud Ouest

Lot-et-Garonne : les anti-LGV offrent une brouette et du ciment à Jean Dionis pour faire « mumuse »

Le Père Noël a fait une pause dans sa préparation des cadeaux et est venu offrir une brouette et du ciment au maire d’Agen.© Crédit photo : Loïc Déquier

Cette action symbolique, menée devant la mairie d’Agen, intervient à la veille du vote d’adhésion de l’Agglo au plan de financement de la LGV

« Puisque Jean Dionis a l’air d’aimer le tout bitume et les grandes infrastructures, on lui fait cadeau pour Noël d’une brouette, d’un sac de ciment, d’une pelle et d’un râteau pour qu’il puisse faire mumuse. » La phrase est signée Charles D’Huyvetter. La figure des anti-LGV en Lot-et-Garonne, président de l’association Très grande vigilance en Albret était présente, ce mercredi 15 décembre, devant la mairie d’Agen pour mener une action symbolique, à la veille du vote d’adhésion au plan de financement de la LGV proposé aux conseillers communautaires de l’Agglomération d’Agen. « Il faut que les Agenais sachent qu’on va les ponctionner de 18 millions d’euros, qui ne seront pas destinés au territoire. »

L’argument des anti reste toujours le même : non à la nouvelle ligne LGV, oui à la modernisation des voies. « M. Dionis et les élus qui sont favorables à ce projet, ne tiennent pas compte des avis de l’enquête publique, dont un grand nombre (15 500) s’opposent à la LGV. On nous répond que cette enquête n’est que consultative. On nous méprise », regrette Catherine Amie, vice-présidente de TGV en Albret. Et de promettre, « si cela continue », que « les prochaines actions seront beaucoup plus virulentes ».

 

   

Page 8 sur 184

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.