::Chercher sur le site

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

TGV en Albret ne veut rien lâcher

15 avril 2019 - La Dépêche

 

Environ 150 sympathisants ont assisté à cette assemblée générale / Photo DDM BC

Environ 150 sympathisants ont assisté à cette assemblée générale / Photo DDM BC

 

l'essentiel

Très Grande Vigilance en Albret a fêté son 10e anniversaire récemment à la salle des fêtes de Feugarolles. Devant 150 sympathisants, le message a été clair : ne rien lâcher

Ils sont peut-être de moins en moins nombreux à être à jour de leur cotisation (256 adhérents ont payé les 10 € demandés sur les 693 membres de l'association) mais la mobilisation ne faiblit pas une seule seconde. Jeudi dernier, juste à l'entrée de la salle des fêtes de Feugarolles, Catherine Aime, vice-présidente de Très Grande Vigileance (TGV) en Albret, nous l'a dit fermement plusieurs fois : «On ne lâchera rien».Il suffisait de lever la tête pour en avoir la confirmation. La pièce était occupée par plusieurs banderoles. À l'exception de la grande bannière et de son slogan «Non aux lignes LGV, oui au TGV sur les lignes existantes», les autres messages, en lettres noires sur fond jaune, n'étaient pas subliminaux. «LGV coûts sous-estimés, trafic surestimé, projet falsifié», «LGV : on vous ment !», «LGV : quelques minutes gagnées, des milliards dépensées». Ndlr- TGV Albret : n'oubliez pas les 2 autres messages : "LA HONTE aux service de l'intérêt personnel , politique et des lobbys" et "AUX ELUS : stop à vos fantasmes , stop à vos allégeances , stop aux dépenses inutiles " 

Le président Charles d'Huyvetter a ouvert cette assemblée générale anniversaire (l'association a 10 ans) en remerciant les élus présents et en excusant les absents.

24 100 € de frais de procédure

Lire la suite : TGV en Albret ne veut rien lâcher

 

Gironde : qui veut encore la LGV ?

27 octobre 2016 - Sud Ouest

 

Les projets d’extension vers le Pays basque espagnol et Toulouse ont du plomb dans l’aile.

Les projets d’extension vers le Pays basque espagnol et Toulouse ont du plomb dans l’aile.©

archives guillaume bonnaud

Les projets au sud de Bordeaux n’ont plus beaucoup de soutiens parmi les élus et encore moins chez les habitants concernés

Alors que la ligne grande vitesse (LGV) entre Paris et Bordeaux qui va mettre la Métropole à deux heures de la capitale se profile avec une ouverture en juillet 2017, les projets de prolongement de cette ligne au sud vers Toulouse et le Pays basque espagnol ont du plomb dans l'aile.

Lundi dernier, un projet de la délibération modificative du Conseil régional pour trouver les fond nécessaires à la poursuite de ce projet de Ligne Grande Vitesse - Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest (LGV-GPSO) a été retiré par le président de région Alain Rousset, face à l'opposition radicale de ses alliés écologistes.

Lire la suite : Gironde : qui veut encore la LGV ?

 

Assemblée Générale 11 avril 2019

11 avril 2019 

-Salle comble : adhérents- élu(e)s -presse

-Présentation d'une haute qualité 

-Public très attentif et encore plus motivé

 

Assemblée générale 2019 11 avril resized 1

   

Pour info : écoutez 47Fm

Vous pouvez télécharger  cette émission ( très intéressante)  ici 

Mardi 19 mars de 18h à 19h, une émission spéciale LGV avec débat entre des membres de la coordination 47  et des partisans du projet Ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse aura lieu sur la chaîne de radio 47FM : 87.7.

Bonne écoute

Charles D’huyvetter

Président de TGV en Albret

 

La contestation autour du projet LGV en Nouvelle-Aquitaine se poursuit

24 octobre 2016 - FR3-Régions

NdlR- TGV Albret : « Le President Alain Rousset a finalement choisi de retirer la délibération. Il compte utiliser des Fonds disponibles sur la ligne budgétaire sans avoir recours au vote. Cela lui permet de s'engager sans le vote de l'assemblée plénière... »

 

Dimanche ( 23 oct 2016) , le Conseil Politique Régional d’Europe Écologie Les Verts Aquitaine s’est prononcé contre le projet de la délibération modificative du conseil régional Nouvelle Aquitaine de mobiliser 5,6 millions d’euros pour la poursuite du projet LGV-GPSO.

Dans un communiqué de presse du dimanche 23 octobre, le Conseil Politique Régional d’Europe Écologie Les Verts Aquitaine a annoncé son opposition au projet de la délibération modificative du conseil régional de trouver les fonds nécessaires à la poursuite du projet de Ligne Grande Vitesse - Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest (LGV-GPSO).

RETOUR SUR QUELQUES POINTS ESSENTIELS POUR MIEUX COMPRENDRE LE DÉBAT QUI SE POURSUIT DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES.

Lire la suite : La contestation autour du projet LGV en Nouvelle-Aquitaine se poursuit

   

Page 10 sur 159

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.