::Chercher sur le site

....TGV en Albret est sur Facebook

Cliquez

FACEBOOK

 

Vidéo de l'actualité

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

Bordeaux -Toulouse dans la loi d'Orientation des Mobilités

27 novembre 2018 - France Bleu

Extrait de l'article :

 

..........................Ce lundi matin Elisabeth Borne, la ministre des transports a donc présenté sa loi d'orientation des Mobilités. L’État prévoit d’investir 13,4 milliards d’euros dans les transports entre 2018 et 2022. Pour l'ouest de l'Occitanie, voici les grands chantiers à retenir :

La LGV à petits pas ( Ndlr TGV en Albret : ..... ou pas du tout.....)

Comme annoncé depuis plusieurs mois la Ligne à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse se fera d'abord par ses extrémités : priorité à l'aménagement des sorties de Bordeaux et Toulouse. Pour Toulouse cela veut dire des travaux entre Matabiau et Saint-Jory lancés dans le quinquennat, "d'ici 2022" selon le texte de loi. Puis viendra le temps de construire le tronçon Agen-Toulouse dont le financement n'est pas réglé puisque le projet de loi précise que le gouvernement cherche de l'argent avec les collectivités locales pour accélérer le calendrier. Un arbitrage qui n'a évidemment pas plu du côté du conseil régional d'Occitanie et de Toulouse métropole :

"(...) À ce signal positif s’oppose, malheureusement, un bémol majeur : la société dédiée de financement et les outils associés que nous avions proposés ne sont pas retenus dans ce projet de loi en l’état. Le risque est grand donc de voir la LGV repoussée dans les limites les plus défavorables du calendrier de réalisation, c’est-à-dire 2037… .........

En revanche, pas de calendrier pour Montpellier-Perpignan en LGV.

Toujours sur les rails, Elisabeth Borne a retenu la rénovation de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) avec l'achat de trains neufs "dans le quinquennat".......................................

L'article entier : https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/loi-mobilite-lgv-et-autoroutes-les-chantiers-retenus-autour-de-toulouse-1543241742

 

 

Pour info : écoutez 47Fm

Vous pouvez télécharger  cette émission ( très intéressante)  ici 

Mardi 19 mars de 18h à 19h, une émission spéciale LGV avec débat entre des membres de la coordination 47  et des partisans du projet Ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse aura lieu sur la chaîne de radio 47FM : 87.7.

Bonne écoute

Charles D’huyvetter

Président de TGV en Albret

 

La contestation autour du projet LGV en Nouvelle-Aquitaine se poursuit

24 octobre 2016 - FR3-Régions

NdlR- TGV Albret : « Le President Alain Rousset a finalement choisi de retirer la délibération. Il compte utiliser des Fonds disponibles sur la ligne budgétaire sans avoir recours au vote. Cela lui permet de s'engager sans le vote de l'assemblée plénière... »

 

Dimanche ( 23 oct 2016) , le Conseil Politique Régional d’Europe Écologie Les Verts Aquitaine s’est prononcé contre le projet de la délibération modificative du conseil régional Nouvelle Aquitaine de mobiliser 5,6 millions d’euros pour la poursuite du projet LGV-GPSO.

Dans un communiqué de presse du dimanche 23 octobre, le Conseil Politique Régional d’Europe Écologie Les Verts Aquitaine a annoncé son opposition au projet de la délibération modificative du conseil régional de trouver les fonds nécessaires à la poursuite du projet de Ligne Grande Vitesse - Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest (LGV-GPSO).

RETOUR SUR QUELQUES POINTS ESSENTIELS POUR MIEUX COMPRENDRE LE DÉBAT QUI SE POURSUIT DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES.

Lire la suite : La contestation autour du projet LGV en Nouvelle-Aquitaine se poursuit

   

Confirmation du soutien du CG 47 et 33 .....

17 novembre 2018 

Lettre de soutien par les Présidents du Conseil Général 47 et 33 à Madame Elisabeth Borne, Ministre des Transports , priorisant les réseaux existantes, comme nous le disent depuis toujours.....

Lettre ouverte des conseils departemental 47 et 33 a Mme Borne page 1

Lettre ouverte des conseils departemental 47 et 33 a mme Borne page 2

 

 

Le gestionnaire de la ligne LGV transfrontalière entre Perpignan et Figuères placé en liquidation judiciaire

16 septembre 2016 - FranceTVinfo

 
 Le tribunal de commerce de Gérone, en Catalogne a mis en liquidation judiciaire le concessionnaire d'une portion de la ligne ferroviaire à grande vitesse entre Paris, Perpignan et Barcelone.Sa dette s'élève à 557,2 millions d'euros.

 

Un TGV espagnol à Perpignan

Un TGV espagnol à Perpignan (PHILIPPE ROUAH / MAXPPP)

Le concessionnaire d'une portion de la ligne ferroviaire à grande vitesse entre Paris, Perpignan et Barcelone a été mis en liquidation judiciaire jeudi matin par le tribunal de commerce de Gérone, en Catalogne, rapporte France Bleu Roussillon. Les États français et espagnol devraient reprendre la gestion de cette partie de la ligne.

Plombé financièrement, le consortium franco-espagnol TP Ferro a été placé en liquiditation judiciaire, faute d'avoir pu renégocier sa dette, qui s'élève à 557,2 millions d'euros.

557,2 millions d'euros de dette

TP Ferro est un consortium formé par le groupe français Eiffage et la société espagnole ACS, qui gèrait l'exploitation de la ligne à grande vitesse entre Perpignan et Figuères, des deux côtés de la frontière franco-espagnole. Cette section comporte notamment le tunnel du Perthus.

TP Ferro, en difficulté depuis des mois, a toujours mis en avant le manque de rentabilité de la ligne, faute de trains en nombre suffisant. Le nombre de passages par jour, en ce qui concerne le fret, n'était notamment pas conforme aux prévisions faites lors de la construction de ce tronçon.

Les États français et espagnol devraient désormais reprendre la gestion du tunnel, pour continuer à assurer le trafic ferroviaire à grande vitesse entre la France et l'Espagne.

   

Page 10 sur 155

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.