::Chercher sur le site

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

EELV 46 en remet une couche sur la LGV Bordeaux-Toulouse

3 décembre 2021 - Medialot

Europe Ecologie Les Verts 46 « dénonce notamment le financement inéquitable de ce projet  
« Dans le cadre du projet de ligne à grande vitesse Bordeaux Toulouse, deux visions de l’aménagement du territoire s’affrontent, celle des métropoles et celle du monde rural. Il faut dire que le monde rural a vu le service des trains du quotidien se dégrader depuis quarante ans, ce qui a provoqué de multiples actions et manifestations en faveur d’un service de train de proximité et la défense de la Ligne Paris Orléans Limoge Toulouse (POLT). A l’heure d’une nécessaire remise en question de nos modes de consommation et de déplacement, le « tout TGV » n’est pas la solution de mobilité pour les ruraux…ni pour les urbains. Outre les problèmes écologiques et d’incohérence géographique, EELV 46 dénonce le financement inéquitable de ce projet : les Lotois à moins de 100km de la ligne paieront 4 fois la LGV ! » lance Johann Vacandare, secrétaire départemental pour Europe Ecologie Les Verts 46 avant d’argumenter :
«  – Il serait absurde de créer une ligne Bordeaux/Toulouse d’un coût estimé à plus de quatorze milliards d’euros alors qu’une solution alternative existe en rénovant les lignes existantes à moitié moindre coût, avec pour finalité 22 minutes de différence avec la LGV (comprenant une escale à Agen et à Montauban).

– Il serait inconcevable de détruire près de 4000 hectares d’espaces naturels pour ce gain de 22 minutes, quand on sait l’importance pour notre avenir de préserver les terres agricoles et forestières, pour l’autonomie alimentaire, mais aussi pour le puits de carbone qu’elles représentent. Sommes-nous aveugles ?

Lire la suite : EELV 46 en remet une couche sur la LGV Bordeaux-Toulouse

 

Casteljaloux. LGV : les opposants font un pas de plus contre le projet

27 novembre 2021 - Actu.fr Le Républicain et FR3 Régions 

Des centaines de manifestants étaient réunis ce matin à Casteljaloux pour manifester leur opposition au projet de LGV Bordeaux-Toulouse.

Grande mobilisation à Casteljaloux autour des élus contre le projet de Ligne à Grande Vitesse, ce samedi matin.

Grande mobilisation à Casteljaloux autour des élus contre le projet de Ligne à Grande Vitesse, ce samedi matin. (©Le Républicain: Jean-Louis Wagner)

 Le collectif contre la LGV poursuit sa marche. Ce samedi 27 novembre 2021, les opposants au GPSO étaient à Casteljaloux.

Au début de ce rassemblement, Julie Castillo, maire de Casteljaloux, a réaffirmé les positions des élus locaux, du Conseil départemental et des citoyens contre le projet et le financement de la LGV.  " Nous sommes ici tous solidaires, au-delà de tous clivages politiques ; il est question de la survie de notre territoire." Julie Castillo Maire de Casteljaloux

Puis, comme cela a déjà fait à Agen, Le Passage, Montesquieu Feugarolles, Xaintrailles, Pompogne, le collectif des élus et des associations contre la LGV ont rappelé devant la foule les raisons de leur opposition.

L’impact économique et social Ce projet est évalué au départ à 14 milliards d’euros alors qu’il existe une solution alternative à moindre coût : « Sachant que l’Etat est prêt à verser 4 milliards pour le réaménagement de la ligne existante, la proposition alternative ne coûte que 3 milliards, il restera suffisamment d’argent pour améliorer d’autres infrastructures et aider la population à s’équiper en numérique par exemple ».

Lire la suite : Casteljaloux. LGV : les opposants font un pas de plus contre le projet

 

Manifestation Casteljaloux

27 novembre 2021 - Casteljaloux

Grand nombre de personnes présentes ! Continuons ! 

Cliquez les photos pour agrandir 

castel 2 IMG 1147  Castel 1 IMG 1148

castel 3 IMG 1143  castel 4 IMG 1141

castel 5 IMG 1139  castel 6 IMG 1138

castel 7 IMG 1133  castel 8 IMG 1132

   

  

 

 

   

Les anti-LGV font appel à un expert

27 novembre 2021 - Sud Ouest 

Lot-et-Garonne : Les anti-LGV font appel à un expert

Robert Claraco, Jean-Jacques Mirande et Charles D’Huyvetter ont exposé leurs arguments devant une centaine de personnes.© Crédit photo : Laurent Cluchier

L’association Très Grande Vigilance en Albret avait invité l’expert Robert Claraco, jeudi au Passage-d’Agen. Il a multiplié les arguments en faveur de la rénovation de la ligne actuelle
 

L’association Très Grande Vigilance en Albret s’est concrètement remise en marche et multiplie les actions. Derrière Charles d’Huyvetter, wagon de tête des anti-LGV, les adhérents et sympathisants contre le projet de la ligne à grande vitesse se sont réunis jeudi 25 novembre, au Passage d’Agen. Une des six dates programmées par l’association pour mobiliser ces troupes et en gagner de nouvelles. En local de l’étape de cette tournée, Jean-Jacques Mirande n’a pas manqué d’étriller le projet de LGV : « Une ligne pensée pour liaisonner deux métropoles qui ne bénéficiera pas au Lot-et-Garonne. J’ajoute que ce projet ne peut qu’affaiblir le centre-ville d’Agen avec sa gare à l’extérieur. La LGV pourrait aussi supprimer des terres agricoles et, bien sûr impacter des citoyens avec de nombreuses nuisances ».

Lire la suite : Les anti-LGV font appel à un expert

 

Réunion Publique au Passage d'Agen

25 novembre 2021 -Le Passage 

Quelques photos : salle (froide) bien remplie !

Reunion publique le passage 1 IMG 1128        Reunion publique le passage 2 IMG 1130

Reunion Publique le passage 3 IMG 1131

 

 

   

Page 2 sur 179

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.