::Chercher sur le site

Vidéo à voir

LGV photo christophe jacquet Construction Site of LGV Rhin-Rhône near Villargent in July 2008 - Westbound

 
Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

La ministre met le feu aux rails

3 janvier 2012 - Le Sud-Ouest

Les associations qui militent pour la réhabilitation des voies actuelles réagissent fortement aux propos tenus ces dernières heures par Nathalie Kosciusko-Morizet.

Pour Raymond Girardi, coprésident d'ALTernative LGV, les propos de la ministre des Transports, « c'est un revirement politique. Mais sur le fond, ça ne change rien ».

Pour Raymond Girardi, coprésident d'ALTernative LGV, les propos de la ministre des Transports, « c'est un revirement politique. Mais sur le fond, ça ne change rien ». (archives david le doédic)

«C'est un vrai scandale. Nous sommes en colère après ce qu'a dit tout ce week-end Nathalie Kosciusko-Morizet ! » Le ton est ferme et grave. Charles d'Huyvetter, l'un des porte-parole de l'association Coordination 47 TGV en Albret, n'apprécie pas du tout la teneur des propos de la ministre des Transports. Elle s'est voulue rassurante sur les intentions de l'État sur la grande vitesse en Aquitaine.

Lire la suite : La ministre met le feu aux rails

 

LGV, le dossier brûlant de la rentrée politique

26 décembre 2011 - Le Sud-Ouest

NdlR- TGV-Albret: Joyeux Noël à tous nos adhérents  et ........ pour nos adversaires: savez que nous serons plus que présent l'année prochaine !!!
Les opposants au projet d'un nouveau tracé entendent mettre la pression sur les élus. Ils se savent surveillés et regardent les arguments avancés, notamment ceux financiers.
Pesant. Plus que la dinde et les marrons de Noël, le plat LGV va rester dans l'estomac des élus lot-et-garonnais. Dans les prochaines semaines, voire jours, ils devront dire s'ils engagent les deniers publics pour le tronçon Bordeaux-Tours long de 440 kilomètres. Car dans ce dossier, l'État n'a pas les moyens financiers de ses ambitions.

L'agglomération agenaise est certes séduite par le Grand Projet Sud-Ouest (GPSO), mais elle n'est pas d'accord sur le tracé proposé par Réseau ferré de France (RFF) quand le train débarque sur son territoire. Son choix porte sur une version qui coûte quelques millions d'euros de plus.NdlR- TGV-Albret: ...pas plus que 80 millions  €, n'est ce pas Mr. Dionis ?.....

Lire la suite : LGV, le dossier brûlant de la rentrée politique

 

L'étude qui compare

24 décembre 2011 - Le Sud-Ouest

Hier soir à Fargues-sur-Ourbise, Robert Claraco a commenté l'étude commandée par ALTernative LGV.

Avant les questions du public, l'exposé de Robert Claraco a duré une heure.

Avant les questions du public, l'exposé de Robert Claraco a duré une heure. (Photo Jean-Louis Borderie)


«Il faut penser à toutes les optimisations possibles à réaliser sur la ligne actuelle. » Émise par Robert Claraco, cette formule ne peut qu'encourager les opposants au projet LGV pour le tronçon Bordeaux-Toulouse. Et les troupes grossissent. La formule a été prononcée, hier soir, à Fargues-sur-Ourbise, lors de la première présentation aux élus de l'étude commandée par l'association ALTernative LGV au cabinet Claraco (1).

Lire la suite : L'étude qui compare

   

Les dix personnalités qui ont marqué 2011

23 décembre 2011 - Le Sud Ouest ( article partiel)

Chacun dans son domaine a fait parler de lui ou de sa cause.

..................................................dont :
D'huyvetter Charles

Porte-parole avec Claude Semin de la Coordination 47 TGV en Albret, son association milite contre le projet LGV et pour la réhabilitation des lignes existantes. Le Grand Charles parle de « guerre » à mener contre les élus et les lobbys. « Notre combat prend sens un peu plus chaque jour. Ce n'est pas gagné. »

..........................................

??? ???? "????? ??????? ???????!"??????? ???? ???????? ? ??????? ????????, ????? ?????????? ?? ????, "??????????? ????? ?? ??????????"??? ????? ???????? ??????? ???? ??? ????????? ??????? "?????? ???? ???? ?????? ???????"??????, ????? ??????? ????????? ? ????????? ?????????? "????? ????? ????? ????"????????, ????????, ?????????????.

????? ????????? "??????????? generals ???????"?????? ???????? ???????? ???????.

???? ? "??????? ????????? ??????? ????????"?????? ?? ???, ??? ???????? ?????????? ? "???????? ???????"????????.

??????, ?????? ??, ? ???????? ??????? ???????, ?????? ????????? "??????? ??? ?????????"?????.

??????????? ?????????? ???????????? ?????, ???? "?????????? ??????????? ???????? ???????"?? ?????? ??????? ???? ?????? ? ???????? ?????? "?????? ??????????? ? ?????. ????? ? ?????????????. ??????? ???????"???????? ???????? ?????.

?? ????????, ??????? ? ???? ???? ????????? ? ??????? ????????????????.

 

L'étude qui vient nous conforter

2 novembre 2010 - Le Sud-Ouest

Ndlr: TGV-Albret : Un grand merci à l'association des  élus opposés à la construction de la LGV

Le cabinet CerCl vient de rendre son rapport qui plaide en faveur de l'aménagement de la ligne actuelle.

C'est ce soir à Fargues-sur-Ourbise que seront dévoilées aux composantes de la Coordination 47 les grandes lignes de l'étude commandée auprès du cabinet CerCl par l'association des élus opposés à la construction de la ligne à grande vitesse.

Une étude qui compare les différentes solutions d'aménagement ferroviaire pour en arriver, sans surprise, à la conclusion que la meilleure est d'aménager la ligne existante.

60 pages d'arguments

« Il s'agit d'une étude préliminaire qui en précède une, plus détaillée, qui sera spécifiquement consacrée aux aménagements techniques », dépose Claude Semin, un des partisans du réaménagement de l'existant dans le département.

Le document qui tient en une soixantaine de pages milite également pour que le Lot-et-Garonne ne soit pas réduit à une zone de transit mais soit, au contraire, posée comme une destination et un point de desserte intermodal. Avec une gare située en centre-ville d'Agen.

Prêts au lobbying

« Nous sommes aussi confortés sur la question du coût puisque le cabinet arrive aux mêmes conclusions que nous en terme de prix », poursuit le responsable qui sera reçu demain par le président du Conseil général Pierre Camani.

Car à quelques mois d'échéances électorales, le sujet pourrait très bien devenir un enjeu politique. Déjà les opposants au tracé appuient sur les élus pour qu'il ne vote pas l'accompagnement financier exigé auprès des collectivités territoriales. Renforcés par cette étude indépendante, ils veulent aussi lancer un vaste lobbying auprès des responsables régionaux et départementaux en charge de ce dossier.

En gare de Marmande ce soir

« Nous sommes dans la troisième phase de notre étude, celle qui consiste à monter au niveau le plus haut nos arguments », convient encore Claude Semin. Raymond Girardi, qui copréside avec Bernard Faucon-Lambert l'association des élus, ne dit pas autre chose. Ce soir les deux hommes seront avec Robert Claraco, du cabinet CerCl devant la gare de Marmande pour présenter l'étude à la presse. Une étape avant de défendre le dossier à Paris. Selon le calendrier en place, le tracé définitif devrait être dévoilé fin 2011.

 

 

   

Page 165 sur 184

«DébutPrécédent161162163164165166167168169170SuivantFin»
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.